Les affreux symboles reptiliens de la salle d’audience du Vatican…

Les affreux symboles reptiliens de la salle d’audience du Vatican…

Avez-vous entendu parler de la salle des audiences du pape? Aussi connu sous le nom de Salle des Audiences Paul VI ou Salle des Audiences Pontificales?

Elle se situe partiellement au Vatican et partiellement à Rome, en Italie. Baptisée en mémoire du pape Paul VI et construite en 1971 par l’architecte italien Pier Luigi Nervi, elle peut accueillir 6.300 personnes et contient une statue en bronze appelée La Resurrezione, conçue par Pericle Fazzini.

Tout cela semble assez simple jusqu’ici, mais plongeons dans ce qui rend ce bâtiment si étrange. Commençons par le moins bizarre puis nous progresserons…

Méthode de construction et conception.

Le bâtiment a été conçu avec du béton armé par le célèbre architecte Pier Luigi Nervi. Nervi est connu pour ses designs simples mais pratiques, solides et faits pour durer.

La courbure simple du bâtiment peut sembler modeste de l’extérieur et c’est une partie de ce que nous allons commencer à explorer à propos de ce bâtiment. Je vous promets qu’à la fin de la visite, vous comprendrez ce que je voulais dire au début de l’article par « bizarre »…

Jetez un œil à l’image ci-dessous et comparez sa forme à l’image d’un serpent à côté. Notez la forme générale – dos large, étroit, devant arrondi, les yeux au milieu, la narine à l’avant, et le haut incurvé.

Les fenêtres

Comme vous pouvez le voir dans l’image ci-dessus, il y a deux fenêtres de chaque côté du bâtiment qui ressemblent à des yeux. Ce sont des vitraux et sont placés à mi-chemin de la longueur du bâtiment de chaque côté.

Au centre de la forme des yeux, vous pouvez voir une forme  qui pourrait ressembler à un œil de reptile. Si vous n’êtes pas encore convaincu, ce qui est compréhensible, continuez à lire.

Peut-être que regarder une seule fenêtre n’est pas évocateur, alors jetons un coup d’oeil aux deux fenêtres simultanément.

Nous commençons à voir des choses se dessiner ici: deux yeux reptiliens qui vous regardent pendant que vous observez la scène.

Salle des audiences du pape, aussi connu sous le nom de Salle des Audiences Paul VI ou Salle des Audiences Pontificales.

Échelles et crocs

Sur l’image ci-dessus, que remarquez-vous au centre? Là se tient ce qui ressemble à une statue au milieu et puis de chaque côté, deux crocs acérés et pointus. Le toit et les côtés du bâtiment ressemblent également à des écailles.

Voici deux autres images des écailles.

Maintenant, posons la perspective afin que nous puissions vraiment voir ce que nous regardons. Dans l’image ci-dessous, faites vraiment attention à l’ensemble du bâtiment et comparez-la à l’image d’un serpent. Les yeux, la forme, les écailles, les crocs, l’apparence du reptile … tout y est.

La statue de La Resurrezione

Au milieu de la scène se trouve une statue du Christ s’élevant d’une apocalypse atomique. Il a été conçu par Pericle Fazzini et mis en place en 1977. Regardez-la ci-dessous. Avez-vous remarqué quelque chose à propos de la tête de Jésus ?

C’est difficile à voir sur le devant, mais quand vous regardez la statue sur les côtés, où les gens sont assis, il devient très clair des deux côtés que la tête de Jésus ressemble à celle d’un serpent.

Pensez-y un instant: si un seul côté de la statue donnait l’impression d’une tête de serpent, nous pourrions penser à une coïncidence, mais quand elle ressemble à cela es deux côtés, il devient beaucoup plus difficile de l’ignorer. Il faut envisager que cela a été délibérément conçu pour apparaître de cette façon. La pensée et la planification qui ont été nécessaires pour ce rendu ont dû être immenses.

La réalité est qu’il existe une raison évidente pour cette symbolique.

La grande question ?

Vous vous demandez peut-être quelle est cette raison. Pourquoi cet édifice a-t-il été construit de telle sorte que le pape semble parler de la bouche d’un reptile?

Si vous ne vous posez pas cette question, vous fermez simplement les yeux. Ce n’est pas que la preuve n’est pas présente, c’est que vous choisissez de ne pas la voir.

Vous en avez parfaitement le droit. C’est juste que ce n’est pas le bon moment. Rangez l’info dans la caisse des trucs bizarres, il y a de fortes chances qu’elle s’ouvre à nouveau dans quelques temps sous un nouveau point de vue…

Il y a sept pièces distinctes qui composent le symbole de serpent ou de reptile. Si c’était un ou deux, on comprendrais votre scepticisme – même trois. Mais quand sept pièces se réunissent si bien, si parfaitement, vous savez sans l’ombre d’un doute que c’était intentionnel.

Quoi qu’il en soit, nou sommes d’accord que ce qui est dis peut être difficile à accepter, mais toute vérité  passe par trois phases : d’abord on la raille, ensuite on la combat puis enfin elle triomphe.

Nous nous rapprochons de la troisième étape quand il s’agit de comprendre qui court vraiment et a de l’influence sur notre monde. C’est pourquoi ce symbolisme de serpent existe ici.

La recherche démontre qu’il existe un état profond qui gouverne notre monde, un groupe de personnes qui ne sont pas américaines, européennes, russes, canadiennes, etc., mais dépassant l’identité nationale et qui contrôlant le monde entier. On dit depuis longtemps qu’il y a là aussi une influence extraterrestre. Pas de toutes les races d’E.T, mais d’une en particulier, les reptiliens. Tous les reptiliens ne sont pas des transfuges du cœur, mais un groupe, tout comme un groupe d’humains, qui a travaillé pour influencer cette planète.

On peut comprends que ça sonne « exotique », mais cela n’empêche pas d’y penser. Il y a plus de preuves de la réalité extraterrestre que n’importe qui pourrait imaginer. Il y a une tonne de preuves d’un état profond contrôlant les choses. Est-il possible que ces deux réalités soient liées? Encore une fois, on ne dis pas que tous les extraterrestres ou même tous les reptiliens sont «mauvais», mais plutôt que quelques sous-espèces le sont, et celles-ci travaillent avec nos gouvernements.

Paul Hellyer est un ancien ministre de la défense du Canada, qui a révélé il y a quelques années qu’il croyait à l’existence des extraterrestres.

Même nos propres représentants du gouvernement ont déclaré qu’ils connaissaient bien les extraterrestres, mais qu’ils n’en avaient tout simplement pas parlé au public. Comme l’a révélé l’ancien ministre de la Défense du Canada, Paul Hellyer: “Ils ont donc décidé de faire une enquête, et ils ont enquêté pendant trois ans, et ils ont décidé, avec une certitude absolue, que quatre espèces au moins habitent cette planète depuis des milliers d’années”.

Les connaissances que les gouvernements ont des E.T sont immenses, et les lanceurs d’alerte ont révélé cela à plusieurs reprises, avec beaucoup de documentation pour étayer cela. Vous pouvez regarder le film Unacknowledged sur Netflix pour en savoir plus à ce sujet.

Ci-contre:
Bande annonce du film Unacknowledged

L’influence reptilienne sur la théorie de l’État profond n’est pas nouvelle et peut être trouvée dans de nombreuses traditions et cultures. Mais il a été popularisé par le travail de David Icke qui, naturellement, a été beaucoup ridiculisé pour cela. Indépendamment de cela, des millions suivent et croient en son travail.

Pourquoi ce symbolisme est-il utilisé ?

Lors d’un événement en Californie appelé Contact In The Desert, nous avons interviewé David Wilcock, un chercheur de vérité de longue date. Au cours de l’entrevue, il a mentionné que les Élites / Illuminati croient qu’ils doivent transmettre leurs intentions à l’humanité afin, essentiellement, d’obtenir notre consentement pour les mettre en œuvre. Cela se manifeste comme des rituels lors d’événements sportifs de masse et de symbolisme autour de la société et dans diverses industries populaires comme le cinéma et la musique.

CONTACT DANS LE DÉSERT: UNE CONFÉRENCE EPIC OVNI

Un week-end d’exploration dans les anciens astronautes, la vie extraterrestre, les origines humaines, les observations d’OVNIS, les crop circles, les expériences de contact et plus encore.
(Le sous-titrage en Français est possible via la roulette depuis YouTube)

Partager cette publication

Laisser un commentaire